L’alliance de la vision stratégique & de la stratégie opérationnelle
pour faire clairement la différence.

Partout en France, lorsque l’attractivité est au cœur des enjeux des territoires touristiques et des sites culturels,
GVB conçoit les stratégies et mobilise les énergies qui seront le moteur de leur rayonnement.

Qui sommes-nous ?

Découvrez notre agence, notre équipe et les partenaires qui interviennent à nos côtés.

Nos convictions

Nos valeurs guident notre engagement au quotidien, et sont la force de notre action.

Nos références

Nos clients sont les mieux placés pour parler de nous et pour décrire notre approche.

Contactez-nous !

Vous portez un projet ? Vous avez une envie ? Vous identifiez un besoin ? Contactez-nous.

Suivez nos actualités

GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme
[Vendredi ou le livre sauvage]
Notre coup de cœur d'il y a deux semaines, Americanah de l'autrice Chumimamanda Ngozi Adichie, nous a donné envie de relire un bouquin qui dormait un peu dans une de nos bibliothèques : L'énigme du retour, écrit par Dany Laferrière de l'Académie française en 2009.
Dans ce titre, l'auteur nous compte une partie de son histoire, lorsqu'il apprend le décès de son père qui l'entraine sur ses terres dont il est exilé, comme son père avant lui, depuis une éternité. Entre poésie et prose, entre descriptions acerbes d'une réalité crue qu'il découvre et pensées issues de ces confrontations, il nous conte le tiraillement qui s'opère en soi face à l'exil, lorsqu'on est écartelé entre deux cultures, deux pays, deux réalités.
Un vrai coup de cœur d'un grand auteur que nous adorons. Il mérite sincèrement une lecture : bon vendredi et bon we ! 😉
GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme
[Vendredi ou le livre sauvage]
Ce Monsieur est tellement grand (et prolifique !) que nous pourrions presque nous limiter à présenter chaque semaine un de ces ouvrages ! Cette semaine, nous avions envie de partager avec vous son Guide des Egarés. Publié en 2016, cet essai en forme de "manuel de poche", comme le nomme le texte de présentation en quatrième de couverture.
Sous ce titre à la fois énigmatique et fort, Jean d'Ormesson tente d'apporter une partie de sa réponse à la question : "Qu'est-ce que je fais là ?". Dans l'introduction de son ouvrage, appelé à dessein "Mode d'emploi", il précise qu'"aujourd'hui comme hier, nous sommes tous des égarés. Nous ne savons toujours pas ce que nous voudrions tant savoir : pourquoi nous sommes nés et ce que nous devenons après la mort. Derrière les accidents de notre vie de chaque jour qui suffisent à nous occuper, les motifs et le sens de notre passage sur cette planète que nous appelons la Terre nous restent très obscurs". Tout est dit, et bien dit.
Il ne vous reste qu'une seule chose à faire : lire ce bouquin ! Bon vendredi, bonne lecture et excellent we de Pâques à vous !
GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme
[Vendredi ou le livre sauvage]
Cette semaine, nous partons à l'exploration de grandes questions de société... abordées sous l'angle faussement innocent du roman. C'est l'histoire d'un moment de vie, celui d'Ifemelu, qui quitte le Nigéria pour faire ses études à Philadelphie.
Elle part la tête pleine d'idéaux fantasmés, de rêves longuement élaborés, de certitudes imaginées, pour rejoindre ce pays de tous les possibles, laissant derrière elle la terre qui l'a mise au monde et l'a vu grandir. Mais alors que les caractéristiques de son quotidien nigerian était sa norme, elle découvre aux Etats Unis une réalité déconcertante, faite d'une construction de pensée diamétralement opposée à la sienne. Sans jamais tomber dans le misérabilisme ni l'exagération d'un ailleurs sublimé, l'auteur, Chimamanda Ngozi Adichie, dépeint avec force et sensibilité les conflits intérieurs qui se jouent pour Ifemelu, avec une mise en perspective constante de ce que vit son premier amour, Obinze, mais du côté du Royaume Uni. Mais le roman ne serait pas complet sans un retour au Nigeria qu'Ifemelu prépare et réalise, la mettant finalement dans la position paradoxale de redécouvrir son pays avec les yeux d'une immigrée.
Fort et puissant, ce roman traite, avec un air de "ne pas y toucher" qui nous a grandement impressionné, du privilège blanc et du rapport que nos sociétés occidentales entretiennent avec les couleurs de peau. On y parle de féminisme, de discrimination, de déterminisme social, d'ouverture à l'autre, de construction personnelle et d'un nombre impressionnant de sujets qui forcent à la réflexion et à la mise en perspective avec notre propre vie d'une part, et les réalités exprimées autour de nous d'autre part.
Bref, un chouette moment de lecture que nous vous recommandons franchement ! Bon vendredi et bon we 🤓
GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme est à Salle De La Rôtisserie.
Salle De La Rôtisserie
Vendredi dernier, nous étions à Haguenau pour rencontrer les membres du Groupe de Travail du projet Forêt d’Exception dans le cadre duquel nous intervenons aux côtés de la Ville de Haguenau. Au programme : partager les réflexions déjà engagées par les partenaires associés au projet, affiner certains points et poser les bases des prochaines étapes du travail. Un moment convivial et constructif qui nous a permis de plonger directement dans le projet : une belle ambition existe, à nous de concevoir avec nos partenaires le ou les pôles d’accueil de la Forêt indivise de Haguenau.
GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme
[Vendredi ou le livre sauvage]
Cette semaine, ce n'est pas une, mais deux photos d'illustration que vous aurez l'honneur d'avoir pour parler de ce coup de cœur ! Logique... vous allez voir !
Dans ce bouquin magistral, Hervé Le Tellier livre un écrit somptueux, à la croisée entre science fiction, sociologie, polar et roman d'anticipation. On y suit plusieurs personnages aux parcours très différents, avec comme seul point de convergence d'être montés dans le même avion Paris - New-York, avion qui atterrit avec ses passagers comme prévu en Mars 2021, tandis que le même avion atterrit avec les mêmes passagers en Juin 2021. 3 mois inexplicables, comme autant d'opportunités de poursuivre ou revoir ses choix de vie.
Honnêtement, ce livre est addictif : une fois débuté, on ne peut se résoudre à le laisser jusqu'au lendemain, et on a juste envie de poursuivre jusqu'à la fin... et le pire dans tout ça, c'est qu'en parcourant la dernière page, on aurait juste envie que rien ne s'arrête, pour continuer la lecture encore et encore.
Sans hésitation, ce Prix Goncourt 2020 est amplement mérité : achetez-le, lisez-le... et vous nous en direz des nouvelles !
GVB Culture & Tourisme
GVB Culture & Tourisme
[Vendredi ou le livre sauvage]
Le coup de cœur de cette semaine est local (l'histoire se déroule en Lorraine), mitigé en termes de joie de vivre, mais tellement fort : il nous a attrapé d'un seul coup et nous avons disparus, happés par l'écriture et l'ambiance que @Laurent Petitmangin pose et cultive dans ce titre : Ce qu'il faut de nuit.
En quelques mots, c'est l'histoire d'une famille composée d'un père et de ses deux fils. Une histoire d'amour sans le dire. Sans savoir le dire. En essayant de le montrer. C'est l'histoire de parcours forgés par des convictions, tantôt partagées, tantôt opposées, que l'absence de communication tend à renforcer. C'est l'histoire de trois hommes qui essayent de faire de leur mieux, y parviennent parfois, s'y cassent les dents souvent.
Si vous avez apprécié l'univers des auteurs comme Edouard Louis ou Nicolas Mathieu... alors foncez, vous allez aimer la sensibilité et la finesse de ce premier roman.
Franchement, allez-y, c'est un coup de cœur de chez coup de cœur !